Sauter les liens de navigation
sharesharePARTAGER

Solutions pour entreprises

Choisir le bon fournisseur Internet

6 mars 2015

Par Dominique Nehmé
Directeur Marketing, Internet

Le choix du bon fournisseur Internet pour votre entreprise peut s'avérer complexe. Voici quelques conseils pour vous aider à mieux cibler les besoins de votre entreprise et à faire le bon choix en matière de fournisseur Internet. En premier lieu, vous devez déterminer vos besoins, actuels comme futurs. Vous pouvez par exemple faire une liste de toutes vos applications qui demandent une connexion Internet, et les trier par ordre de priorité. Vous pouvez également évaluer la source et la destination de votre bande passante : si votre trafic est destiné à des clients locaux, vous auriez intérêt à opter pour un fournisseur Internet qui est bien interconnecté avec les réseaux de masse des régions du Québec. Il existe deux types d’accès Internet, l’accès non dédié et l’accès dédié.

L’accès non dédié Ce type d’accès qui peut provenir de la câblodistribution, de la transmission sur paire de cuivre (DSL) ou encore de la fibre optique, est partagé entre plusieurs utilisateurs, ce qui le rend plus économique. Habituellement, cet accès est asymétrique, c’est-à-dire que le transfert des données en aval et en amont n’est pas le même en terme de débit.  Il existe également des limites de consommation, et certains fournisseurs utilisent des mécanismes d’étranglement pour contrôler et réduire la vitesse de transfert en pair-à-pair. L’accès non dédié peut parfaitement convenir aux besoins d’une petite entreprise, qui ne compte par exemple que quelques utilisateurs et dont l’utilisation est similaire à celle que l’on retrouve dans le secteur résidentiel. Par ailleurs,  en raison des limitations citées plus haut, plusieurs entreprises préfèrent plutôt l’accès dédié.

L’accès dédié Ce type d’accès garantit aux clients une voie dédiée vers les passerelles du fournisseur Internet, avec une vitesse symétrique ainsi qu’un rétablissement de service rapide. Plus dispendieux, ce type d’accès provient habituellement de la fibre optique ou des accès cuivre (T1, T3). La fiabilité, le gros volume de données possible, et le caractère évolutif de ce type d’accès en font un excellent choix pour les entreprises qui cherchent une garantie de niveau de service et une disponibilité hors pair.

L’interconnexion Cette notion très importante définit les échanges entre les différents fournisseurs, qui permettent aux données de circuler librement, comme une « toile d’araignée » (Web en anglais). Il existe deux types d'interconnexions : le transit, et le peering. Le transit est un lien acheté à un  autre fournisseur. Le peering est un lien d’échange direct entre deux fournisseurs, qui s’entendent sur les modalités de l’interconnexion, et qui partagent les coûts d’infrastructure.

La hiérarchie Trois types de fournisseurs Internet existent dans le monde, et ils sont classés selon leur niveau d’interconnexion avec les autres, comme une pyramide. Au haut de la pyramide, il y les Tier 1, qui sont normalement des fournisseurs internationaux. Ceux-ci ne peuvent acheter de la bande passante et ils peuvent uniquement faire du peering avec un autre Tier 1. Ces fournisseurs sont en très petit nombre (il n’y en a aucun au Canada), et ils sont utilisés en dernier recours pour acheminer le trafic de données. Au milieu de la pyramide, il y a les Tier 2, dont Vidéotron fait partie. Ce sont des fournisseurs de télécommunication qui offrent des services à la fois à des Tier 3 et à des utilisateurs. Ils peuvent faire du peering avec les autres fournisseurs Tier 2, ce qui représente un ensemble d'entreprises plus important que les Tier 1. En bas de la pyramide, il y a les Tier 3, qui sont normalement des revendeurs. Ceux-ci peuvent acheter directement d’un fournisseur Tier 1, acheter des liens d’un Tier 2, ou faire du peering avec un Tier 3. Ils ont besoin de l’interconnexion offerte par les Tier 2, étant donné que la majorité des utilisateurs sont servis par ceux-ci (Vidéotron par exemple dessert 1,4 million d’accès câblés ainsi que des liens d’affaires sur fibre optique).

Les autres facteurs Il faut également penser à la réputation (en matière de performance et de fiabilité) d’un fournisseur Internet, ainsi qu’à son envergure. Plus un fournisseur a un volume de trafic élevé, et plus les autres fournisseurs voudront échanger avec celui-ci (peering), ce qui est un gage de performance pour les utilisateurs. Un signe de performance accrue, le fournisseur possède-t-il des serveurs tampons (caching) relayés à partir de certains sites populaires, et rapprochant ceux-ci des utilisateurs? Il peut être utile de vérifier si un fournisseur fait de la surréservation, c’est-à-dire vendre plus de bande passante qu’il y en a de disponible. Si votre entreprise a de fortes périodes de pointes et ne peut se permettre de compromis sur la qualité du service, il serait avisé de privilégier un fournisseur qui possède un mécanisme de surveillance qui empêche que l’utilisation d’Internet dépasse un certain seuil critique. Pour plus de détails, n'hésitez pas à communiquer avec votre représentant chez Vidéotron Service Affaires. Celui-ci peut organiser une rencontre avec un de nos experts techniques qui se fera un plaisir de vous aider à évaluer vos besoins en télécommunications.

À propos de l'auteur(e)

Directeur Marketing, Internet