Sauter les liens de navigation
sharesharePARTAGER

Services financiers et juridiques

Le Samsung Galaxy S5 : le mobile pour les travailleurs en construction?

31 juil. 2013

Par Bruno Crispin
Directeur Marketing, Mobilité Affaires

Selon un récent rapport du CEFRIO[i], l’industrie de la construction, qui est capitale pour l’économie du Québec (52 milliards de dollars en 2012, ou 14 % du PIB), présente toutefois des problèmes de productivité et de prédictibilité des coûts et des échéanciers. Les principales raisons, selon l’organisme : la fragmentation de l’industrie, la multiplication des intervenants qui changent constamment, et la difficulté de partager l’information, pourtant requise en « quantité massive ».

Pourtant, il existe une solution simple à tous ces enjeux, sous la forme d’un environnement virtuel intégré pour la gestion de l’information, dont la réalisation est rendue de plus en plus facile grâce entres autres à l’informatique en nuage. Ainsi, même sur le chantier, les intervenants munis d’appareils mobiles intelligents peuvent accéder à l’information pertinente, et même la modifier, l’enregistrer, la partager…

Le mobile sur le chantier, d’accord. Mais encore faut-il que les appareils soient capables de résister aux particularités du secteur de la construction, qui n’est pas toujours des plus faciles. On peut citer le cas d’Hydro-Québec, qui en 2008 a fait l’acquisition de tablettes General Dynamics, conçues pour une utilisation militaire. Celles-ci ont été envoyées au chantier hydro-électrique de la Romaine, sur la Côte-Nord. Mais malheureusement, selon Chantale Germain, chef proposition estimation au sein de l’entreprise paragouvernementale, cette expérience s’est soldée par un échec, les tablettes n’ayant « pas survécu aux conditions inhospitalières du chantier[ii] ».

Un nouvel appareil polyvalent

Vidéotron Service Affaires offre désormais le tout nouveau téléphone intelligent de l’heure : le Samsung Galaxy S5. En plus d’être considéré comme l’un des téléphones intelligents les plus performants sur le marché, c’est également un appareil résistant, dont la polyvalence fait en sorte qu’il est aussi bien adapté à l’environnement d’un chantier qu’à un usage d’affaires conventionnel.

Ses avantages pour les travailleurs de la construction sont nombreux :

  • Il peut résister à l’eau. Le Samsung Galaxy S5 est même l’un des rares téléphones mobiles à posséder une classification IP67 de l’IEC[iii], signifiant qu’il peut résister au fait d’être plongé dans 1 mètre d’eau pendant 30 minutes. Pour pouvoir répondre à cette certification, l’intérieur du téléphone possède une fine bande de caoutchouc, sa prise à écouteur est configurée pour que l’eau ne puisse pas y entrer, et sa prise de recharge USB possède un rabat qu’il ne faut toutefois pas oublier de refermer une fois l’appareil chargé.
  • Le Samsung Galaxy S5 est également parfaitement résistant à la poussière.
  • Du point de vue logiciel, le S5 offre un mode d’économie d’énergie avancé. Celui-ci permet de prolonger la vie d’une batterie pratiquement à plat pendant plusieurs heures. Concrètement, cela signifie que l’appareil éteindra tous les processus non essentiels, et affichera l’écran en noir et blanc. Cette fonctionnalité peut se révéler extrêmement pratique pendant les longues journées passées sur le chantier sans prise de recharge à proximité.
  • Le téléphone possède une caméra de 16 mégapixels, permettant de prendre des photos de grande qualité pour documenter des détails ou l’état d’avancement d’un projet. L’appareil peut également enregistrer des vidéos en ultra HD 4K.
  • Le revêtement extérieur du S5 est toujours en plastique très solide, tout comme les versions précédentes de l’appareil, mais on y a cette fois ajouté une texture unique qui le rend plus facile à prendre et à garder en main.

Le Samsung Galaxy S5 est si solide, que des utilisateurs du site TechSmartt l’ayant mis à rude épreuve n’ont pu que témoigner de l’ingéniosité de sa conception… En effet, ceux-ci l’ont fait tomber d’une hauteur de 10 pieds, puis ont même roulé dessus avec un VUS.

L’appareil a résisté à ces deux tests extrêmes (en anglais), fonctionnant encore parfaitement, ne présentant pas plus de dommages que quelques égratignures sur la lentille de caméra. Imaginez ce qu’il pourrait endurer sur un chantier!

Doublés ou non d’un étui robuste, cette nouvelle classe de téléphones intelligents, dont fait partie le Samsung Galaxy S5intègre des caractéristiques de résistance qui faciliteront l’accroissement de l’utilisation des technologies de l’information dans le secteur de la construction.

Mesdames et messieurs, à vos marteaux et téléphones intelligents!

 

 


[i] Source : Rapport final du CEFRIO - Construction 2.0, L’efficacité par le numérique, 2014

[ii] Source : Idem.

À propos de l'auteur(e)

Directeur Marketing, Mobilité Affaires