Sauter les liens de navigation
sharesharePARTAGER

Événements

C2 Montréal 2018 : Tendances-clés / Big Data et manipulation des données

13 juin 2018

Par Vidéotron Affaires
Vidéotron Affaires

 

Véritable accélérateur d’idées et de rencontres, C2 Montréal est l’une des plus importantes manifestations liées à la créativité présentées dans la métropole au retour de la belle saison.

Établissant ses quartiers au cœur de l’imposante architecture de l’Arsenal cette année, les conférences, ateliers, Braindates et autres activités innovantes proposés ont abordé les thématiques et les problématiques les plus pertinentes en matière de créativité appliquée au service de l’industrie et de la technologie.

Voici quelques-unes des tendances-clés mises de l’avant durant l’événement qui s’est tenu du 23 au 25 mai dernier.

 

La science des données : de plus en plus de précise.   

La masse de données récoltées chaque jour est impressionnante, ce qui nécessite d'avoir des processus d’extraction et de traitement plus puissants, mais aussi plus minutieux. Les algorithmes optimisés qui sont créés requièrent d'être développés sur mesure, selon l’utilisation qui en sera faite. Ils viennent également soutenir les entreprises, tous secteurs confondus, lorsque celles-ci appliquent des théories liées à la science des données pour prendre des décisions.

 

Les  limitations en matière d’utilisation des données en entreprise. Où en sommes-nous ?

Si la démocratisation de l’accès et de l’usage des données dans l’entreprise est en route, elle n’en est pas moins très contrôlée. En effet, la mise en vigueur de nouvelles lois sur l'utilisation des données et des informations en milieu de travail est imminente. Ces nouvelles directives devraient permettre une bien meilleure gestion et traçabilité de l’information, de sa collecte à son utilisation. Ce processus de prévention sur l’utilisation des données est régi par des règles toujours plus strictes, comme celles du  RGPD en Europe.

 

La valeur des données, un patrimoine non négligeable.

La valeur des données est calculée selon son aptitude à faciliter la création de nouveaux produits et services et non pas selon le montant d'argent que ces informations peuvent générer lorsqu’elles sont vendues. Les nouveaux services créés avec ces données représentent bien souvent la marque de commerce des entreprises les plus en vogue, et constituent une valeur ajoutée encore plus profitable qu’un flux monétaire sur un compte bancaire. Le design de services par exemple, est le moyen le plus efficace d’innover et de générer de nouvelles applications de monétisation des données.


 
À propos de l'auteur(e)

Vidéotron Affaires

Sujets associés

MEV big data C2MTL C2 Montréal DA PME