Les quatre grandes technologies à surveiller

Femme noire écouteur 817x310

Profiter des dernières technologies est désormais une nécessité pour se démarquer. Grâce à elles, les entreprises et institutions peuvent augmenter leur efficacité, leur productivité, la qualité de leurs produits ou leur sécurité. Voici quatre tendances technologiques à connaître en 2022.

Faits saillants

  • 90% des décideurs interrogés, provenant de différents secteurs dans le monde entier, ont déjà adopté l’IdO.
  • 66% d’entre eux prévoient d’accélérer la mise en œuvre de l’IdO au cours des années à venir.


Étude IoT signal 2021

Profiter des dernières technologies est désormais une nécessité pour se démarquer. Grâce à elles, les entreprises et institutions peuvent augmenter leur efficacité, leur productivité, la qualité de leurs produits ou leur sécurité. Voici quatre tendances technologiques à connaître en 2022.

L’Internet des objets

Que ce soit pour récolter des données ou automatiser des tâches, l’Internet des objets (IdO), le nom donné aux milliards d’appareils connectés dans le monde, est au cœur de la transformation numérique de nombreuses entreprises, municipalités et organisations. Et la tendance ne fera que s’accentuer en 2022.

Six grandes catégories de possibilités de l’IdO

  1. Efficacité
  2. Sécurité
  3. Qualité
  4. Performance
  5. Conformité réglementaire
  6. Diminution des temps d’arrêt imprévus

D’après l’étude IoT Signals 2021 de Microsoft, 90 % des décideurs interrogés, provenant de différents secteurs dans le monde entier, ont déjà adopté l’IdO. Et le travail est loin d’être terminé, puisque 66 % d’entre eux prévoient d’accélérer la mise en œuvre de l’IdO au cours des années à venir.

Les possibilités de l’Internet des objets sont vastes et peuvent être regroupées en six grandes catégories : l’efficacité (informer les gestionnaires pour leur permettre de prendre de meilleures décisions), la sécurité (émettre une alerte en cas de problème), la qualité (réduire les erreurs humaines), le rendement (augmenter les capacités de production), la conformité réglementaire (favoriser automatiquement la conformité) et la diminution des temps d’arrêt imprévus (optimiser les outils et les équipements).

Dans un milieu comme l’hôtellerie, l’IdO peut, par exemple, être déployé pour faciliter le suivi des aliments et respecter la chaîne de froid, pour permettre l’enregistrement autonome sur des écrans connectés et pour installer une signalétique connectée qui accélère le temps de préparation des salles du centre de congrès. La technologie peut aussi rendre possible une expérience 100 % mobile, qui permet aux clients d’utiliser leur téléphone afin de s’enregistrer et même ouvrir la porte de leur chambre.

Vidéotron Affaires et son réseau de partenaires, comme l’entreprise québécoise X-TELIA, peuvent vous aider à déployer des solutions IdO. Nos experts peuvent vous aider à cerner vos besoins et trouver les solutions qui vous conviennent, et ce, pour des applications aussi variées que la ville intelligente, le transport, les immeubles intelligents, les travailleurs connectés et les points de vente connectés.

L’intelligence artificielle

Les entreprises disposent souvent d’une quantité faramineuse de données, comme leur historique de commandes et le détail de leur production, qui ne sont pas toujours utilisées au meilleur escient. Et, étant donné que l’Internet des objets et les communications 5G gagnent en popularité, ces informations s’accumulent de plus en plus.

Bon à savoir

Il n’est pas essentiel d’utiliser l’intelligence artificielle pour réussir en 2022. Mais les entreprises qui adopteront cette technologie auront certainement un avantage concurrentiel sur celles qui ne le feront pas.

L’intelligence artificielle permet de trouver de la valeur dans ces données, entre autres, en optimisant les horaires des autobus de ville, en analysant les vibrations d’une machine industrielle pour savoir si elle devra bientôt être réparée ou en optimisant l’approvisionnement d’un commerce en fonction de ses besoins futurs.

Créer des modèles d’intelligence artificielle est complexe et coûteux. En 2022, il est toutefois possible de profiter des avancées déjà réalisées par d’autres pour tirer profit de ses données et automatiser certains processus en toute simplicité, et ce, dans pratiquement tous les secteurs d’activités.

Selon la firme de recherche Gartner, l’intelligence artificielle est aussi un outil au cœur de l’« intelligence décisionnelle », une tendance technologique importante en 2022, où l’analyse de données, l’intelligence artificielle et les simulations facilitent ou automatisent la prise de décisions en entreprise. « Les décideurs humains ne devraient pas être remplacés partout, mais ils devraient être complémentés par le pouvoir des données, de l’analyse et de l’intelligence artificielle », note Gartner.

La technologie 5G

Le déploiement progressif de la 5G va bon train au Québec. Le réseau de Vidéotron couvre déjà les secteurs les plus fréquentés de la province, notamment à Montréal et à Québec, et continuera de prendre de l’expansion au cours des prochaines années.

Bon à savoir

Jumelée à l’Internet des objets et à l’intelligence artificielle, la 5G améliore la réactivité des entreprises, ce qui peut notamment se traduire par des gains de productivité et de sécurité.

La 5G comporte plusieurs avantages par rapport à la connectivité LTE offerte jusqu’ici. La vitesse de transfert est accrue, la connectivité est meilleure et la latence est pratiquement inexistante. Ces avantages se traduisent de différentes façons pour les entreprises. La vitesse permet notamment de transférer du contenu vidéo d’une excellente qualité, la connectivité améliorée peut relier des milliers d’objets connectés au réseau 5G en un seul endroit (pour s’assurer que tous ses visiteurs soient dotés d’une connexion Internet, par exemple) et la latence ouvre la porte à de nouveaux usages, comme la réalisation d’interventions chirurgicales à distance.

Plusieurs PME québécoises et canadiennes développent d’ailleurs des solutions liées à la 5G. Par exemple, Arvizio offre des outils de visualisation en réalité mixte, à distance et en temps réel, et OTTO Motors fournit des robots mobiles autonomes pour la manutention des matériaux dans les usines ainsi que les entrepôts.

Le déploiement de réseaux 5G privés permet aussi de changer de paradigme pour certaines entreprises, comme la minière canadienne Agnico Eagle, dont le réseau 5G dans une mine d’or en Finlande permettra le déploiement de camions autonomes.

Il n’est pas nécessaire d’avoir des projets d’une telle ampleur pour bénéficier de la 5G, comme l’indiquait ce webinaire de fibrenoire sur l’état des lieux de la 5G en entreprise. Ces nouveaux réseaux permettent, en effet, d’avoir accès plus rapidement à plus de données. Jumelée à l’Internet des objets et à l’intelligence artificielle, la 5G améliore la réactivité des entreprises, ce qui peut notamment se traduire par des gains de productivité et de sécurité.

L’accélération de la numérisation des entreprises

Voilà des années que l’on parle de « transformation numérique », de « virage numérique » et de « numérisation des entreprises ». Ces termes assez vagues représentent en gros l’adoption de technologies numériques dans l’ensemble de ses activités, que ce soit pour offrir un meilleur service à ses clients, pour améliorer ses processus, et bien plus encore.

Le Québec et le Canada ne font pas piètre figure par rapport à la numérisation. Mais ce ne sont pas des premiers de classe non plus. Dans un rapport sur l’économie numérique publié par la Commission européenne, le Canada se situait en milieu de peloton parmi les pays industrialisés, avec une bonne avance sur la Turquie, le Brésil, la Russie et l’Union européenne dans son ensemble, mais derrière l’Islande, la Norvège, les États-Unis et le Royaume-Uni.

Bon à savoir

Accélérer la numérisation des entreprises est d’une importance cruciale pour favoriser l’innovation et améliorer la productivité.

La productivité au travail du Québec se trouve, quant à elle, sous la moyenne des 20 pays qui font partie de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), selon le Bilan 2020 - Productivité et prospérité au Québec du Centre sur la productivité et la prospérité de HEC Montréal. Accélérer la numérisation des entreprises est d’une importance cruciale pour favoriser l’innovation et améliorer la productivité.

C’est pour cette raison que Québec a annoncé en 2021 un financement de 130 millions de dollars dans le cadre de son Offensive de transformation numérique (OTN). Plusieurs PME d’ici pourront profiter de ces subventions. Les 6,48 millions de dollars accordés au Réseau des centres d’expertise industrielle (RCEI) permettront, par exemple, d’accélérer le développement de projets numériques dans l’industrie 4.0, et le financement à l’Alliance Métal Québec permettra l’accompagnement d’une cohorte d’entrepreneurs dans le secteur de la fabrication métallique.

La transformation numérique des entreprises est amorcée depuis plusieurs années au Québec, mais il reste du chemin à parcourir. L’occasion est rêvée, en 2022, pour les entreprises qui ne l’ont pas encore fait de finalement prendre ce virage.

femme tablette

Les 4 tendances 2022 à retenir

  • L’Internet des objets
  • L’intelligence artificielle
  • La technologie 5G
  • L’accélération de la numérisation des entreprises


10 février 2022, Par Vidéotron Affaires

Rejoignez la communauté